Espaces pleins - espaces vides - espace du cœur



L’un n’existe pas sans l’autre. Une forme pleine révèle un espace vide et un espace vide révèle une forme pleine. Les deux sont parallèlement indépendants, cependant ils sont liés d’un seul cœur. Parfaitement contraire, l’un possède de l’autre le secret de sa propre existence. Un secret détenu au bout du pinceau, que l’esprit et le cœur portent d’un bord à l’autre du support de la toile.

Pleins et vides ne s’arrêtent jamais, ils se déploient et se déplacent sur d’autres sens, d’autres détails, se ralliant les uns aux autres de la toile. Chaque cm2 inclut sa surface dans un univers entier et divisible à la fois. Seul le vide a la forme et la capacité de cette unité. Seule la couleur et la forme des pleins donnent aux vides le pouvoir de cette unité.