A qui appartient la peinture




Comme la nature elle n’appartient à personne. Il y a des arbres qui sont beaux, d’autres qui le sont moins. Tout dépend de la lumière, le regard du matin n’est pas celui du soir… Mais au regard de l’existence dépend celui de l’intérieur, car avec la peinture, il s’agit d’une rencontre fortuite, héritée, achetée, désirée, volée… tous les verbes auront pour effet leurs causalités dont dépendra aussi notre regard.

Voici un exemple concret : Vous ne verrez de la même manière un Cézanne ou une toile de maître si vous avez ou n’avez pas connaissance de celui qui la peint, de la même manière que je vois mes toiles d’une autre façon, lorsqu’elles ne m’appartiennent plus.

C’est dire que les facteurs intérieurs comme extérieurs sont tous relatifs à une histoire. Il est donc important de laisser faire cette peinture que l’on regarde, en toute sincérité et avec le cœur.