La toile? expression du cœur?



Quelques cm2 de surface voilà tout! Ainsi se résume une toile, mais analysons ses propriétés !

Un plan

Ce plan oblige « l’expression graphique » à réagir en causalité avec elle-même. Le plan est unique sans aucune variation. En rencontrant le plan, la matière réagit selon sa force et sa disposition.

Une limite

Une limite, ce sont les bords, la toile indique la position du contenu (en haut, en bas, à droite, à gauche) elle permet de centrer le regard ; Elle conforte l’horizontalité et la verticalité. Elle permet de déterminer ce qui appartient au regard de ce qui ne lui appartient pas. Elle construit et contient un univers. La limite n’est pas une barrière, il convient d’en sortir, et de pouvoir y entrer.

Un support

Le support est comme la peau d’une tammorra (tambourin) qui renvoie un son grâce à la vibration. La couleur la matière, la ligne, la sensibilité d’un dégradé sont autant de résonances qui prennent leurs ampleurs au contact du support. La qualité des matériaux interfère sur la sensibilité du geste, du pinceau et du cœur.

Une matière

« L’art abstrait » ou « l’art non figuratif » a mis un point sur l’expression de la matière en tant que telle, bien sûr, cette expression n’est pas absente de sens, mais prend tout son sens à travers sa conception :

-       le concept à l’état pur (le discours)

-       La gestuelle

-       La couleur